Examen du brevet (à partir du 16/08/2018)

U.R.C.S.H. section 4 B: "PROGRAMME D'OBEISSANCE POUR TOUS LES CHIENS"

Règlement applicable à partir du 16.08.2018.

Règles générales. 

·         Pour obtenir le brevet, le chien doit obtenir au moins 50% des points par exercice et 70% du total des points. Donc le chien qui a un insuffisant pour un exercice ou qui perd 10 points (ou plus) en "Allure générale" est dans l'impossibilité d'obtenir le brevet. Au maximum deux exercices ratés peuvent être recommencés une seule fois. Si le second essai est concluant, seule la moitié des points sera attribuée (voir 2.7.). II peut y avoir repêchage tant qu'il y a une chance de réussite.

·         Les tentatives d'induire les juges en erreur ou les commandements trop prolongés (le nom du chien suivi de deux mots avec un trop grand intervalle ou suivi de plus de deux mots) seront             pénalisés.

·         Les commandements prolongés peuvent être pénalisés en tout temps.

·         Lorsqu’un conducteur est surpris à entrainer son chien en vue d'un exercice du concours, il perdra au maximum 5 points pour cet exercice.

·         Toute tentative de tricherie peut conduire à la perte de tous les points de l’exercice.

·         Les laisses sont toujours tenues du côté du chien. 

·         Entre les exercices, le chien peut être récompensé, avant que le suivant ne travaille, de la voix ou de la main mais sans faire appel à des objets, jouets, laisses etc. et sans déranger les   

          autres conducteurs et/ou les chiens.

·         L'emploi de nourriture comme distraction est interdite durant la totalité du concours, y compris les barrages.

·         Les commandements peuvent se donner de la voix, d'un geste ou d'un coup de sifflet. Le nom du chien prononcé en même temps qu'un geste ou immédiatement avant un coup de sifflet

          sera considéré comme un seul commandement.

·         Si avant le commandement on dit le nom du chien, le nom utilisé sera le même durant tout 1'exercice.

·         Pour les exercices "en laisse" un seul collier porté correctement sera autorisé (par ex. pas de collier antipuce, halti ou gentle leader).

·         La laisse et le collier auront une largeur ou un diamètre de minimum 8 mm (6 mm pour les chiens de 35 cm). La laisse sera suffisamment longue, c’est-à-dire qu'ielle ne peut être tendue

          lors d'un usage normal.     

·         Pour tous les exercices "en liberté" la laisse et le collier (éventuellement le collier antipuce) doivent rester cachés pour le chien. Donc cachés ou placés là ou le juge l'indique. 

·         II n'est pas autorisé de porter "l'apportable" suspendu de quelque façon que ce soit du côté du chien.

·         Tous les exercices « suite » et « rappel » se terminent par le chien «au pied » (sauf si autrement stipulé à l'exercice) après quoi les conducteurs, chaque fois après le signal donné par les

           juges, se rendent à l'endroit prévu pour y remettre éventuellement la laisse au chien et le récompenser (-1 point)

·         Le conducteur travaille toujours sur ordre du juge (sauf si autrement stipulé à l'exercice).

·         Travailler avant l'ordre peut se rapporter aussi bien au chien qu'au conducteur. Travailler avant l'ordre sera pénalisé de 2 points au maximum à la rubrique "allure générale".

·         Si une direction est imposée lors de l'exécution d'un exercice, le chien qui pivote sur plus de 90° sera pénalisé d'un point.

·         Bouger (perte de contact brève lors de l'assis ou du couché) est toujours pénalisé (max 1 point).

 

Description des exercices et échelle des points/pénalités.

REMARQUE : II n'y a pas de points attribués pour "l'allure générale". On peut enlever des points du total pour des motifs en rapport avec l'allure générale du conducteur et de son chien.

1. SUITES AU PIED.

   Les juges indiqueront un parcours à suivre avec d'éventuels changements d'allure ou de direction. Le maitre et le chien suivront le parcours indiqué et le chien ne pourra pas trop s'écarter de son maitre.

Lors du parcours à accomplir, le chien suivra correctement à côté du conducteur soit à gauche soit à droite, sans que le déplacement du couple maitre/chien ne soit perturbé. Lors d'un croisement éventuel avec d'autres chiens ou d'autres personnes, le chien ne pourra pas montrer de signes de peur ou d'agressivité. On tiendra compte de son comportement, et des points seront enlevés selon l’importance de la faute.·  

 A. SUITE EN LAISSE : 15 points.

   Une laisse en cuir ou en nylon est autorisée. Un collier fixe ou un collier coulissant (cuir, nylon ou chaine) peuvent être utilisé. Durant l'exercice, le conducteur balancera le bras libre normalement et de manière naturelle. La laisse est tenue dans la main gauche pour un chien à gauche, dans la main droite pour un chien à droite. La laisse est tenue de façon qu'elle soit pendante, qu'elle ne gêne pas et qu'elle n'influence pas la suite.

  Faire aligner les conducteurs de front avec  3m d'espace entre eux avec un maximum de 7 points de slalom. Un conducteur démarre avec son chien à un cône positionné à hauteur du premier conducteur et marche au pas normal à environ 1m devant la rangée des conducteurs et chiens en attente. En fin de file, il fera demi-tour pour retourner en slalom entre les conducteurs jusqu'à son point de départ ou l'exercice se termine avec le chien au pied (1 ordre).

 PENALISATIONS :

 - Chaque commandement donné après le départ par son ou geste : -1 point

 - Suite à moins de 50 cm du conducteur mais pas totalement correcte : perte de maximum 3 points (Peut Plus    

   Près).

- Le chien qui perturbe (gêner, aboyer, sauter, mordre...) la marche du conducteur peut être pénalisé de

  maximum 2 points.

- Le chien s'écarte de plus de 0,50 m. de son conducteur : -1 point par écart.

- Le chien s'écarte de plus de 1 m. de son conducteur : -2 points par écart.

- Le chien tire constamment (laisse tendue) : -2 points par 5 m. Chaque traction du chien ou du maitre sur la

   Laisse : -1 point

 - Le parcours indiqué n'est pas respecté, selon convention préalable, avec perte de points proportionnelle à

   l'erreur .

 - Ne pas franchir un obstacle prévu, selon convention, avec perte de points proportionnelle au degré de la

   difficulté évitée.

 - Attendre le chien, même lorsque ce dernier franchit un obstacle, sera sanctionné selon 1' influence de cette

   attitude sur le déroulement de l'exercice.

 - Prise de position lente : - 1 point.

 - Un tempo non correct sera sanctionné.

 - Laisse non correcte ou non tenue correctement et/ou gênante: max. 2 points de pénalisation.  

 - Si le bras libre ne l’est pas ou n'est pas « normalement » en mouvement (n'est pas en position normale) :

   max. 2 points de pénalisation.

- Commencer l'exercice avant le commandement des juges : max. 2 points de pénalisation

 - Le chien n'est pas au pied : -1 point.

 

·         B. SUITE EN LIBERTE : 15 points.

   La laisse et le collier seront enlevés et dissimulés entièrement, non visibles pour le chien. Durant l'exercice le conducteur suivra le chemin indiqué tout en balançant les bras de manière normale, libre

   Le conducteur et son chien effectueront un parcours en ligne droite (aller et retour = 2 x 20 m) au pas normal. Durant ce parcours il croisera un conducteur et son chien faisant le trajet inverse en veillant à laisser ± 2 m de distance entre les chiens. Ils veilleront aussi à ne pas s'écarter du parcours indiqué (ligne droite). Le demi-tour se fait au choix du conducteur. L'exercice se termine avec le chien «au pied » (1 ordre).

PENALISATIONS :

- Chaque commandement par son ou geste après le commandement de départ : -1 point.

- Suite à moins de 50 cm du conducteur mais pas totalement correcte : perte de maximum 3 points (Peut Plus

   Près).

- Le chien qui perturbe (gêner, aboyer, sauter, mordre...) la marche du conducteur peut être pénalisé de

   maximum 2points.

- Le chien s'écarte de plus de 0,5 m. de son conducteur = -1 point par écart.

- Le chien s'écarte de plus de 1 m. de son conducteur = -2 points par écart.

- Le chien s'écarte de plus de 2 m. de son conducteur = -3 points par écart.

- Le chien s'écarte de plus de 3 m. de son conducteur = perte de tous les points.

- Le parcours indiqué n'est pas respecté selon convention préalable, perte de pts proportionnelle à l'erreur.

- Ne pas passer un obstacle prévu dans le parcours : perte de points selon convention préalable et

   proportionnelle au degré de difficulté évité.

- Attendre le chien, même lorsque ce dernier franchit un obstacle, sera sanctionné selon l'influence de cette

   attitude sur le déroulement de l'exercice.

- 1 point par commandement supplémentaire.

- Prise de position lente : - 1 point. –

- Un tempo non correct sera pénalisé.

- Si les bras ne sont pas « normalement » en mouvement (ne sont pas en position normale) : max. 2 points de

  pénalisation.

- Commencer l'exercice avant le commandement des juges : max. 2 points de pénalisation

- Le chien n'est pas au pied : -1 point.

 

2. RETOUR EN PLACE : 15 points.

   Le chien et le conducteur se placent à une distance déterminée d'un endroit indiqué. Chien et conducteur se rendent à cet endroit. Arrivé sur place le conducteur donne au chien un signal (de son choix) pour indiquer au chien qu'il s'agit de sa place. Ensuite le conducteur donne au chien l'ordre pour se coucher (1 seul ordre autorisé).

   Le signal pour indiquer la place au chien et l'ordre pour le coucher sont donnés sur indication du juge. Le conducteur retourne au point de départ et rappelle le chien en « assis devant » (1 ordre) et « au pied » (1 ordre). Le chien est ensuite renvoyé à 1'endroit indiqué. Tout travail se fait sur ordre des juges. Le chien a 20 secondes pour retourner à sa place. Le conducteur se place toujours face au chien.

   L'endroit indiqué est le centre d'un carré de 3 m sur 3 m délimité par 4 cônes. Le conducteur s'y rend avec son chien en laisse. Le conducteur peut enlever la laisse et il peut poser la laisse à terre. La place du chien est sur ou à côté de la laisse. Pour le renvoi, un commandement simultané par la voix et le geste est autorisé.

   Lorsque le chien au retour se couche à l'intérieur du carré délimité par les cônes, il n'y a pas de pénalité. Il y a un ordre gratuit pour mettre le chien au coucher. Le rappel est coté sur 5 points (avec assis devant et pied) et le retour sur 10 points. La distance pour le retour est de 10 mètres.

PENALISATIONS :

- Au retour il y a perte de points (1 par mètre) dès que le chien est éloigné de plus de 1m de la place (du  carré).

- Plus de 4 m signifie la perte de tous les points.

- Durant le renvoi le conducteur doit rester sur place.

- Commandement supplémentaire à distance : - 2 points.

- Commandement supplémentaire près du chien : - 1 point.

- Pas d'assis devant : - 1 point.

- Pas de pied : - 1 point.

- Le chien qui n'est pas couché au moment où le conducteur le quitte est pénalisé de 2 points.

- Changement de position complet après le coucher à l'endroit indiqué : - 2 points (1 seule fois).

- Départ anticipé : - 2 points.

- Revenir trop lentement vers le conducteur peut être pénalisé : max - 2 points.

- La suite est jugée comme une suite normale.

- Le chien qui quitte la position couchée : -2 points.

- Arrivé à sa place, le chien doit prendre la position couchée endéans les 5 secondes

- Le chien qui ne se rend pas directement à sa place (se repositionne ou s'arrête ) sera pénalisé d'un point, quel que soit le nombre de repositionnements ou d'arrêts.  

 

3. RESTER COUCHER (Down) : 10 points.

   Au commandement du conducteur, après un signe des juges, le chien doit endéans les 10 sec., prendre la position couchée à un endroit clairement visible indiqué par les juges et doit rester deux minutes sur place.  Le conducteur se rendra à un endroit indiqué par les juges et, en gardant une attitude imposée, y attendra la suite des instructions que les juges lui communiqueront. NOTE : Sera considéré comme étant "couché" le chien qui a l'arrière-main et au moins un coude sur le sol ou le support.

   Après avoir commandé le couché, les conducteurs resteront à côté de leur chien et attendront le commandement des juges avant de se déplacer à l'endroit indiqué face à leur chien (distance environ 10m). II sera autorisé aux conducteurs de rejoindre leurs places à reculons.  Durant toute la durée de l'exercice le conducteur doit pouvoir apercevoir son chien mais ce dernier doit aussi pouvoir apercevoir son maitre. Pendant tout l'exercice les chiens ne seront ni dérangés ni perturbés.

PENALISATIONS : 

- Par commandement supplémentaire (voix/geste/autre) pour que le chien adopte le coucher : -1    point.

- Si le chien n'a pas pris la position endéans les 10 sec. = arrêt de l’exercice et perte de tous les points.

- Toucher le chien ou aide directe en commandant la position couchée : arrêt de l’exercice, perte de tous les pts.

- Le chien doit avoir pris la position couchée avant que le conducteur ne s'éloigne sinon perte de tous les   pts.

- Commandements supplémentaires par voix/geste pendant l'éloignement ou de la place du conducteur : - 2 pts.

- Le chien reste bien sur place mais change de position : -2 points quel que soit le nombre de changements.

- Le chien tourne sur place sur 180° = 1m de déplacement : - 1 point.

- Le chien perd clairement le contact avec le sol (train avant ou train arrière) : - 1 point.

- Le chien se déplace : -1 point par m. Plus de 4 m. = perte de tous les points.

- La remise en place n'est pas autorisée.

- Éviter des obstacles essentiels faisant partie du déroulement de l’exercice, sera sanctionné au prorata de

  l'influence que cela a sur l'exécution de l’exercice.

- Pour le chien qui perturbe d'autres chiens : arrêt de l’exercice et perte de tous les points.

 

4. RAPPEL : 15 points.

   La distance entre l'endroit indiqué pour le chien et la place du conducteur sera d'environ 30 m en ligne droite. Aucun obstacle ne se trouvera sur le trajet.

   Au départ d'un endroit indiqué le conducteur et son chien en liberté se dirigent vers l'endroit indiqué par les juges pour le commencement de l’exercice. Arrivé sur place, le conducteur attend le signal du juge et donne alors au chien l'ordre de prendre la position qu'il devra prendre (début de l’exercice). Cette position peut être choisie par le conducteur mais doit être clairement différente de celle adoptée par le chien lors de son arrivée sur place ou en attendant le début de l’exercice.   

   Lorsque le chien a adopté cette "position de départ" le conducteur se dirige vers l'endroit également indiqué par les juges et dans une position déterminée à l'avance. En chemin, le conducteur peut regarder le chien et lui donner éventuellement des ordres supplémentaires pour le faire rester (5 commandements gratuits) et peut éventuellement s'éloigner à reculons.

   A 3m. de la place d'abandon du chien, les juges placeront un repère bien visible. Si le chien bouge et dépasse ce point de repère avant que le conducteur n'ait atteint l'endroit qui lui est désigné, le chien sera replacé par le conducteur. Ce replacement n'est pas autorisé lors d'un repêchage. Au signal du juge, le conducteur appelle le chien en assis devant (1 ordre) ; au signal suivant du juge il appelle son chien au pied (1 ordre).

   Pour cet exercice le tempo est le facteur prépondérant mais il peut néanmoins varier selon le tempérament des différentes races. Les juges doivent tenir compte de ce facteur. Ceci ne peut empêcher que les chiens qui rejoignent leurs conducteurs indirectement, lentement ou de façon désintéressée soient pénalisés.

PENALISATIONS :

- Chaque commandement supplémentaire pour faire prendre la position : -1 point.

- Le conducteur part avant que le chien ait pris la position de départ : -1 point.

- Chaque commandement supplémentaire pour maintenir le chien en place : -1 point.

- Le chien change de position (de façon évidente) avant d'être rappelé : -1 point.

- Le chien se déplace avant d'être rappelé : -1 point par m.

- Le "marquage" par le conducteur d'éventuels obstacles qui devront être pris par le chien sera sanctionné au

  prorata de l'influence que cette attitude a sur le bon déroulement de l’exercice.-

- Chaque ordre supplémentaire pour le rappel : -2 points. Un changement de position du conducteur ainsi que  

  frapper dans les mains seront considérés comme ordre supplémentaire.

- Quitter la place désignée (conducteur) n'est pas autorisé : perte de tous les points.

- Revenir de façon lente ou désintéressée :  le chien sera pénalisé chaque fois pour un max. de 4 points.

- Le retour indirect peut être pénalisé chaque fois pour un maximum de 2 points.

- Freiner fortement : le chien sera pénalisé tant dans la première que dans la seconde partie de l’exercice chaque

  fois pour un maximum de 4 points.

- Le chien qui s'arrête durant le trajet, sauf lors du franchissement d'un obstacle (temps limité à 1'appréciation du  

  passage) Chaque arrêt : -5 points.

- Une attitude "non naturelle" du conducteur peut être interprétée comme commandement continu ; (selon

  interprétation des juges). La sanction se fera au prorata de l'influence sur le déroulement de l’exercice.

- Ne pas venir en assis devant -1 point.

- Ne pas venir au pied : -1 point.

 

5. POSITIONS : 10 points.

   Cet exercice se déroule selon les directives des juges qui décideront de la place du chien, la place du conducteur ainsi que la position que le chien devra adopter au départ de l’exercice (position provisoire).  La position provisoire doit être prise sur ordre du conducteur. Le chien qui prend la position provisoire avant l'ordre du conducteur doit être remis dans une autre position sans perte de points. Sur indication des juges, le conducteur fera encore adopter trois autres positions au chien.

   Un maximum de 2 ordres supplémentaires pourra être donné par position. Au-delà de ce nombre d'ordres prévus par position l’exercice sera arrêté, les points obtenus restant acquis.

   En terrain dégagé, avec le chien en laisse à côté ou devant lui, le conducteur sur indication des juges, donnera l'ordre à son chien de prendre la position provisoire "Couché". Ensuite, toujours selon l'indication des juges, le conducteur fera adopter à son chien les positions : "Assis", "Débout" et de nouveau "Couché". Points: 2-2-3-3.

PENALISATIONS : 

- Chaque ordre supplémentaire, par son, geste ou une réaction tardive pour les positions y compris la position    

   provisoire : 1 point.

- Lorsque le conducteur ne fait pas prendre la position provisoire au chien à l'endroit indiqué (par ex. un obstacle) :  

  perte de 2 points par position.

- Aide directe et énergique durant l’exercice avant que les juges aient indiqué la fin de l’exercice: perte de tous les  pts.

- Un bref changement avec reprise de la bonne position (= bouge) sera pénalisé (- 1 point).

 

6. PRESENTATION DU CHIEN : 5 points.

   Le conducteur présentera le chien en laisse aux juges et pourra montrer les dents et lèvres (comme en exposition), l'un des juges devra palper/tâter le chien ou au moins caressera le dos du chien tandis que le conducteur tout en ayant la laisse en main pourra maintenir la tête de son chien.

PENALISATIONS :

- Lors du jugement, les juges tiendront compte des signes d'anxiété, de nervosité ou d'agressivité du chien ; tous

  ces éléments peuvent être sanctionnés et peuvent éventuellement mener à l'exclusion.

- Résistance du chien à laisser examiner dents et lèvres : -2 points.

- Si le conducteur a besoin de plus d'1 minute pour montrer lèvres et dents du chien : perte de tous les points.

 

7. RAPPORT D'OBJET : 15 points.

    Un objet, au choix du conducteur, sera lancé par ce dernier à l'endroit indiqué par les juges et sous le regard du chien (la direction vers laquelle le chien peut voir lancer l'objet). Le chien se trouve à côté du conducteur dans une position choisie par le conducteur.

   Sur un signe des juges le conducteur donnera à son chien l'ordre de départ. Le chien cherchera et rapportera l'objet dans un temps prédéterminé. De retour avec l'objet le chien devra adopter la position "Assis" devant ou à côté du conducteur. Le but est de pouvoir reprendre l'objet calmement. Pour la position "Assis" le conducteur peut donner (gratuitement) un commandement, à condition que le chien soit revenu à moins de 1m ; les commandements supplémentaires seront pénalisés.

    Le temps accordé à la réalisation de l’exercice est terminé lorsque le chien a adopté la position "Assis" mais le chien restera dans cette position jusqu'à la fin de 1' exercice, c'est-à-dire 1' objet remis au conducteur et au signal de fin indiqué par les juges.

   Pour que le chien rende l'objet, le conducteur peut donner un commandement, les commandements supplémentaires seront pénalisés. Si le chien laisse tomber l'objet devant les pieds du conducteur ce dernier peut le ramasser sans toutefois se déplacer et sans commandement de la part des juges.

    L'objet sera lancé sur un terrain ouvert et dégagé sans obstacles et à environ 10 m. devant le conducteur, les juges auront indiqué la place approximative de l'objet. Le temps déterminé pour la recherche et le rapport est de 30 sec. Dès que le chien quitte le conducteur, il peut bénéficier de 5 ordres gratuits (encouragement) : au-delà des cinq, les ordres seront pénalisés. Le conducteur peut éventuellement reculer pour attirer le chien mais jamais avancer d'un pas en direction du chien. S'il le souhaite le conducteur peut changer de position afin d'attirer son chien mais seulement quand le chien va vers l'objet, pas lors de son retour vers le conducteur.

PENALISATIONS :

-          Lorsque l'objet a été lancé fautivement et que le chien n'est pas encore parti, les juges placeront l'objet à l'endroit désigné et l’exercice suivra son cours normal.

-          Si le chien change clairement et complètement de position après le lancer et avant l'ordre pour le rapport :- 1 point.

-           Le chien qui démarre avant que l'objet soit à l'endroit indiqué : -2 points. Dans ce cas, le conducteur devra recommencer l’exercice. En cas de récidive, l’exercice est arrêté avec perte de             tous les points.

-          Le chien qui part de la position initiale avant le signal des juges au conducteur : -2 points

-          Empêcher le départ du chien : -2 points.

-          Commandement supplémentaire pour le départ -1 point. Le conducteur n'a droit qu'à deux commandements supplémentaires pour le départ.

-          Chaque commandement supplémentaire, par son ou par geste, après le départ du chien : -1 point.

-          Le chien qui trouve et ramasse l'objet durant le temps déterminé est récompensé de 3 points éventuellement diminués des pénalités encourues au préalable.

-          Rapporter l'objet à plus de 3 mètres du conducteur, sera assimilé à "trouver".

-          Rapporter l'objet endéans les 3 mètres du conducteur : - 1 point mètre.

-          Ne pas prendre la position "Assis" dans le temps déterminé: -1 point.

-          Jouer avec l'objet ou le détériorer : une pénalisation de maximum 3 points selon la gravité.

-          Laisser tomber l'objet et le ramasser de nouveau : 1 point de pénalité chaque fois.

-          Laisser tomber l'objet aux pieds du conducteur: -1 point.

-          Le chien remet difficilement l'objet ou le conducteur reprend l'objet brutalement: maximum -5 points.

 

ALLURE GENERALE.

Pour l'appréciation des exercices, les juges tiendront compte du comportement et du tempérament du chien et de sa motivation au travail. Pendant toute la durée des divers exercices, le chien doit travailler avec enthousiasme.

Lors de l'attribution des points les juges tiendront compte de la rigueur et de la perfection de chaque exercice. Un chien dynamique travaillera peut-être de façon moins parfaite mais disposera d'autres qualités qui ne sont pas à dédaigner non plus.

En toutes circonstances les conducteurs devront rester polis vis à vis des membres du jury, du personnel de terrain et des autres participants. Tout écart de langage ou de comportement du conducteur ou du chien sera pénalisé, pouvant même conduire à l'exclusion.

Les juges tiendront également compte de l'aspect du chien ainsi que de la manière de travailler du conducteur. Travailler de façon nonchalante ainsi qu'arriver tardivement peut être pénalisé.

Les conducteurs qui importuneront le personnel de terrain afin d'obtenir leurs résultats prématurément peuvent être pénalisés.

Toute souillure du terrain par le chien sera pénalisée (pipi : -3 pts et excréments: -5 pts).

Toute forme de brutalité des conducteurs ou des chiens sera sanctionnée d'exclusion. Les juges établiront alors un rapport succinct de l'incident.

Les chiens qui ne sont plus sous le contrôle de leur conducteur peuvent être exclus. Les tentatives d'influence des jugements peuvent être sanctionnées.

Les points de pénalités pour l'allure générale seront toujours motivés (énumérer les raisons).

 

Repêchages.

   En cas d'échec éventuel d'un exercice, un repêchage est possible pour un maximum de deux exercices.

   Le jugement se fera alors sur le total des points mais il ne sera attribué au total que la moitié de ces points.

   Lorsqu'un repêchage se solde par un échec, un deuxième repêchage est exclu.